Scènes coupées, affiches censurées: les films gays ou les amours interdites en Chine

Selon Reuters (média), le film primé aux Oscars «Call Me by Your Name (fiche ici)» a été retiré de sa projection prévue au Festival international du film de Pékin en avril.

Résultat de recherche d'images pour "call me by your name"
Call Me By Your Name

Le film sensuel, qui contraste avec la splendeur envoûtante d’un été italien, a remporté l’Oscar du meilleur scénario adapté au début du mois. Sur le site de critiques de films Rotten Tomatoes, il obtient un score enviable de 8,7 sur 10 – plus que pour le film «Brokeback Mountain», un autre film mettant en scène une relation homosexuelle interdit en Chine.

L’autorité de surveillance des médias de Chine (ndz: comme notre CSA) est connue pour son approche prudente et conservatrice envers toutes sortes de films: « Youth », un film qui aborde l’idéalisme d’une troupe de jeunes artistes se retrouvant dans l’Armée Populaire de Libération, avait vu sa projection repoussée de trois mois l’ an dernier pour une question de quota annuel de projection de films étrangers.

Les films avec des personnages ou des thèmes LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et trans) sont souvent la proie d’un examen minutieux des régulateurs des médias, en tant que représentations d’un groupe minoritaire qui a eu une relation difficile avec le gouvernement.

Zhang Yan, un critique de cinéma âgé de 27 ans basé à Shanghai, a dit à Sixth Tone qu’il n’était « pas très surprenant » de voir « Call me by your name » disparaître de la liste du festival. Zhang, qui a adopté le nom de « Dadou » lors de l’organisation de son populaire podcast « What FM », a ajouté que le contexte social pourrait rendre les choses difficiles pour les jeunes cinéastes chinois.

Néanmoins, un certain nombre de films étrangers et chinois avec des scénarios LGBT sont bien connus dans le pays – qu’ils soient ou non passés au grand écran.

Une image du film "Adieu ma concubine".Farewell My Concubine

Farewell My Concubine

Le chef-d’oeuvre du réalisateur chinois Chen Kaige est connu pour être le premier et le seul film d’origine chinoise à avoir été diffusé dans les cinémas du continent, mais seulement de manière temporaire. Le film, co-lauréat de la Palme d’Or de Cannes, raconte l’histoire de deux acteurs masculins de l’opéra de Pékin et de l’amour interdit dans un contexte d’instabilité politique de la Chine à travers le 20ème siècle.

L’un des acteurs principaux, la star de Hong Kong Leslie Cheung, est probablement l’homme gay le plus célèbre du monde de langue chinoise. Cheung a également joué un homme gay dans le film de 1997 de Wong Kar-wai « Happy Together« .

Une version plus censurée de « Farewell My Concubine » a été projetée, mais les autorités ont ensuite retiré leur approbation sans explication. Selon le New York Times, le film a été projeté pendant deux semaines à Shanghai, et juste une fois à Pékin. Le film a un score impressionnant de 9,5 sur le site de critique de cinéma chinois Douban , où il a plus de 725 000 notes.

The Wedding Banquet

Une autre production de 1993. Cette comédie romantique était le premier d’une série de films gays que le taïwanais Ang Lee a réalisé, avec « Taking Woodstock » et « Brokeback Mountain« . Le protagoniste est un homosexuel taïwanais qui se marie à une New Yorkaise pour apaiser ses parents et pour l’aider à obtenir une carte verte – mais les ennuis et déchirements familiaux s’ensuivent quand ses parents leur rendent visite et qu’il doit cacher son petit ami.

Bien qu’il n’ait jamais passé la frontière chinoise officiellement, le film, qui comporte un dialogue en anglais et en mandarin, est toujours un pilier du cinéma chinois du genre gay

Une photo promotionnelle pour le film 'The Banquet de mariage'.The Wedding Banquet

East Palace, West Palace

Image associée

Réalisé par Zhang Yuan, le film de 1996 se déroule dans un parc de Pékin connu comme un lieu de rencontres pour homosexuels. Bien que filmé sur place, le film aurait été introduit clandestinement en France pour y être post-produit. Bien qu’il ait remporté plusieurs prix internationaux majeurs, le film n’a jamais vu de sortie cinématographique sur le continent chinois, bien que de plus petites projections aient eu lieu. Le film a été présenté pour son 20e anniversaire au Festival du film de fierté de Shanghai en 2016.

Fish and Elephant

Réalisée par la célèbre réalisatrice Li Yu, cette production clandestine à petit budget a été le premier long métrage produit en Chine à représenter une relation lesbienne. Filmés sans approbation officielle, les acteurs sont des amateurs. L’histoire suit une gardienne d’éléphant au zoo de Pékin et son amante, qui tient un étal de marché. Leur relation est mise à rude épreuve par la mère de la gardienne du zoo qui la pousse à se marier. Bien que la fin dramatique soit un peu étrange, le film de 2001 charme les rares personnes qui ont réussi à le voir avec un dialogue ironique et convaincant.

Lan Yu

Image associée

Le film de 2001 du réalisateur acclamé de Hong Kong, Stanley Kwan, raconte l’histoire de deux hommes homosexuels qui luttent pour faire changer les mentalités et faire accepter leur amour dans les années 1980 et 1990 (période durant laquelle les homosexuels chinois ont commencé à former une communauté gay malgré une stigmatisation profonde). Même s’il a été tourné à Pékin, avec des acteurs du continent parlant le mandarin, le film n’a pas été diffusé dans les cinémas du pays.

Brokeback Mountain

Le film de 2005 d’Ang Lee a été non seulement une étape importante pour les communautés LGBT à travers le monde, mais a remporté un succès commercial ainsi qu’auprès des critiques. Les autorités chinoises ont encensé Lee quand le film lui a valu un Oscar l’année suivante, même si le film est toujours interdit de projection sur le continent. Cela ne semble pas avoir trop découragé les spectateurs: le film compte plus de 340 000 critiques et un score de 8,6 sur Douban.

The Chinese Botanist’s Daughters

Résultat de recherche d'images pour "The Chinese Botanist’s Daughters"

Cette sortie 2006 est réalisée par l’écrivain Dai Sijie et produite par Luc Besson. Cette romance lesbienne sensuelle (en mandarin) a été tournée au Vietnam parce que les autorités chinoises n’approuveraient pas le tournage.

Cloud Atlas

Les autorités chinoises ont approuvé la sortie de cette superproduction en 2013 mais ont coupé environ 40 minutes du film sur 3 heures, y compris des scènes dépeignant une histoire centrale de même sexe. Cependant, les scènes d’amour hétérosexuelles ont également été supprimées, ainsi que d’autres histoires sensibles aux yeux des autorités (CSA chinois).

Moonlight

Résultat de recherche d'images pour "moonlight movie"

Le drame de 2016 retrace le parcours d’un jeune homme gay noir (de l’enfance à l’âge adulte) qui tente de trouver sa place dans le monde. Les producteurs du film ont fait pression sur les autorités pour obtenir l’approbation de la Chine, afin de le diffuser sur le continent et le faire entrer dans les festivals de films nationaux, bien qu’il n’ait finalement pas obtenu une large diffusion.

 

Cet article a été rédigé par Qian Jinghua sur le site Sixthtone.

 

Publicités

2 réflexions sur “Scènes coupées, affiches censurées: les films gays ou les amours interdites en Chine

  1. Mélinéee

    Salutations 🙂
    Oui tous ces films que j’ai adorés et vu tellement de fois chacun que j’en connais presque les dialogues (à rajouter les films coréens aussi), mais concernant la Chine, attention, ne pas confondre la Chine continentale et Taiwan, qui sont à l’opposé des droits LGBTs.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s